Vous êtes ici : Accueil / Mairie / Service public / Que se passe-t-il lorsque le salarié tombe malade pendant...

Service public

Qu'est-ce que le co-marquage avec service-public.fr ?

Le co-marquage est un service proposé par l'État aux administrations qui a pour objectif de faciliter la diffusion de l'information administrative vers le public et de rapprocher les données nationales et locales en faveur d'un meilleur renseignement de l'usager.

Que se passe-t-il lorsque le salarié tombe malade pendant la période d'essai ?

Contenu

Si le salarié tombe malade au cours de la période d'essai, la durée de l'essai est prolongée d'une durée égale à celle de l'absence pour maladie.

La durée de la prolongation est calculée en jours calendaires, sauf dispositions conventionnelles contraires.

La période d'essai ne peut être rompue sous prétexte que le salarié est malade. Toutefois, elle reste possible pendant l'arrêt maladie dans les cas suivants.

En cas de maladie d'origine non professionnelle

L'employeur peut rompre la période d'essai pendant l'arrêt pour un motif autre que la maladie. C'est le cas, par exemple :

  • en cas de faute du salarié ou impossibilité de maintenir le contrat pour un motif étranger à l'accident ou à la maladie,
  • ou si l'employeur considère que les compétences ou les résultats du salarié sont insuffisants.
En cas d'accident du travail ou de maladie professionnelle

Si un accident du travail ou une maladie professionnelle survient durant la période d'essai, celle-ci ne peut pas être rompue, sauf pour faute grave du salarié ou impossibilité de maintenir le contrat pour un motif étranger à l'accident ou à la maladie.