Vous êtes ici : Accueil / Mairie / Service public / Pension d'invalidité : démarches pour faire la demande

Service public

Qu'est-ce que le co-marquage avec service-public.fr ?

Le co-marquage est un service proposé par l'État aux administrations qui a pour objectif de faciliter la diffusion de l'information administrative vers le public et de rapprocher les données nationales et locales en faveur d'un meilleur renseignement de l'usager.

Pension d'invalidité : démarches pour faire la demande

Contenu

Origine de la demande

La demande de pension d'invalidité peut être faite soit directement par votre CPAM si vous remplissez les conditions d'attribution, soit par vous-même.

Démarche
Demande sur initiative de votre caisse d'assurance maladie

Si votre caisse effectue la demande, elle vous en informe par lettre recommandée, en précisant la date à partir de laquelle les indemnités journalières ne vous seront plus versées.

Demande sur votre propre initiative

Votre caisse doit vous indiquer, par lettre recommandée, les délais à respecter pour faire votre demande de pension d'invalidité.

Selon votre situation, le délai est de 12 mois après une des dates suivantes :

  • consolidation de votre blessure,
  • constatation médicale de l'invalidité si cette invalidité résulte de l'usure prématurée de votre organisme,
  • stabilisation de votre état de santé,
  • expiration de la période légale d'attribution des indemnités journalières (3 ans maximum),
  • date à laquelle la caisse a cessé de vous accorder les indemnités journalières.

Vous devez adresser à votre CPAM les éléments suivants :

  • formulaire de demande de pension d'invalidité cerfa 11174*02,
  • pièces justificatives (indiquées dans le formulaire).
Décision de la CPAM

Vous recevez la réponse de votre caisse par lettre recommandée avec demande d'avis de réception dans le délai suivant :

  • soit 2 mois après la date à laquelle vous avez adressé votre demande de pension,
  • soit 2 mois après la date à laquelle votre caisse vous a informé par courrier de votre mise en invalidité.

Si vous ne recevez pas de réponse dans ce délai de 2 mois, cela signifie que votre demande de pension est refusée.

Recours en cas de refus

Si votre caisse rejette votre demande, vous pouvez :

  • soit formuler une nouvelle demande de pension d'invalidité dans les 12 mois qui suivent la date de rejet de votre 1ère demande (ou la date de suppression de votre pension antérieurement accordée),
  • soit contester le refus de votre caisse.

Selon la nature du refus, les voies de recours sont différentes :

  • pour contester la stabilisation de votre état de santé, vous devez demander une expertise médicale.

Références

En savoir plus