Vous êtes ici : Accueil / Mairie / Actions d'élus / Pour le maintien du poste de police

Mairie

Pour le maintien du poste de police

Extrait du P’tit JO #41 - 17 octobre 2019

Le bureau de police d’Oissel-sur-Seine ne fonctionnait plus depuis plus de 4 ans en raison d’un manque d’effectifs et d’une très faible fréquentation.
Excédé par cette situation, le maire Stéphane Barré est intervenu en juillet dernier auprès du président de la République. Dans son courrier, Stéphane Barré rappelait le manque de moyens de la police nationale mais également les promesses non tenues faitesau sénateur Thierry Foucaud en 2016.
Stéphane Barré sollicitait l’organisation d’une réunion avec les représentants de la Préfecture, de la justice et de la police. Rendez-vous était pris jeudi 26 septembre avec le Préfet de Seine-Maritime. Il a dû être reporté en raison de l’incendie à l’usine Lubrizol. Cependant, la réouverture du bureau de police d’Oissel-sur-Seine a déjà été confirmée par le directeur départemental de la sécurité. Dont acte depuis le 8 octobre. Première victoire dans la longue bataille de la municipalité pour le maintien des services de proximité, preuve qu’il ne faut jamais baisser les bras (pétition qui obtint plus de 5 000 signatures en 2015). Et le combat continue, pour La Poste, la gare SNCF...
Le poste de police sera ouvert deux jours par semaine, le mardi de 13h à 16h et le jeudi de 10h à 13h.

Article complet ici

 

 

Retrouvez ici la question ouverte de Thierry Foucaud, sénateur, du 20 décembre 2016 au Sénat.

Le poste et les effectifs de police nationale doivent rester à Oissel

Depuis plusieurs semaines, le poste de police d’Oissel-sur-Seine est fermé au public !

 Cette situation est inacceptable et incompréhensible pour les raisons suivantes :

 - Suite à des actes de violences urbaines qui perdurent (véhicules incendiés…), le sentiment d’insécurité est grandissant et nécessite la présence d’un service public de sécurité sur notre commune,

 - Cette décision est en opposition avec les déclarations faites par le gouvernement notamment lors des événements graves qui ont amené à élever le plan Vigipirate au plus haut niveau de sécurité,

 - La population et les élus d’Oissel-sur-Seine demandent le retour à la normale des horaires et des jours d’ouverture avec une présence physique des fonctionnaires pour accomplir des missions de proximité et de service public (patrouilles, dépôt et enregistrement des plaintes, signalement ou demande de renseignement administratif…).

Pour toutes ces raisons, soutenez les forces de police et leur engagement.

Je soutiens Monsieur le Maire dans ses initiatives pour demander à Monsieur le Ministre de l’Intérieur de remédier à cette situation en remettant en nombre suffisant les effectifs du poste de police d’Oissel-sur-Seine. SIGNER LA PETITION

 

REVUE DE PRESSE

VIDEO

RADIO

ARTICLES

Paris Normandie 22 décembre 2015

Normandie 76 Actu du 12-01-16

Paris-Normandie 13-01-16

France 3 Normandie 14-01-16

Info Normandie 15-01-16