Vous êtes ici : Accueil / Vivre à Oissel / Grandir à Oissel / Les contrats partenaires jeunes

Vivre à Oissel

Les contrats partenaires jeunes

Un coup de pouce aux loisirs. C’est le principe des Contrats partenaires jeunes proposés par la ville et la Caisse d’allocations familiales de Seine-Maritime. Il s’agit de favoriser l’accès aux loisirs et de contribuer ainsi à corriger l’inégalité de cet accès pour certaines familles. Les jeunes bénéficient en effet d’une aide financière pour réaliser l’activité de loisirs dont ils ont envie. En contrepartie, ces derniers s’engagent à donner un peu de leur temps pour participer à un projet au sein de la commune. Mardi 23 et mercredi 24 juin, Stéphane Barré, maire, Yvan Lebret, adjoint chargé des sports et de la vie associative, Jean-Pierre Bellenger, président du Conseil d’administration de la Caf de Seine-Maritime et les bénéficiaires des Contrats partenaires jeunes étaient conviés à signer les contrats pour la saison 2014/2015, en présence de Séverine Botte, conseillère départementale.

Jean-Pierre Bellanger, président du Conseil d’administration de la Caf de Seine-Maritime, Stéphane Barré, maire, Bastien Tessier, animateur du Relais partenaires jeunes et Yvan Lebret, adjoint chargé du sport et de la vie associative.

«Le Contrat partenaire jeune est un véritable outil d’insertion sociale et citoyenne qui s’inscrit dans la politique du temps libre, rappelait Jean-Pierre Bellenger dans son discours. Ce contrat comporte une notion d’échange et d’engagement réciproques entre les partenaires : la ville, la Caf, les associations et les bénéficiaires. Ces derniers sont répartis en deux catégories : les 6-10 ans et les 11-19 ans qui ont une contrepartie individuelle ou collective autour d’actions citoyennes et sociétales.» Il insistait par ailleurs sur le rôle des parents pour faire respecter les termes du contrat tant pour l’assiduité aux activités que la contrepartie.
Dans ce dispositif, la Caf s’engage à rembourser la ville d’Oissel-sur-Seine à hauteur de 50% des coûts liés à la pratique de l’activité et les frais d’accompagnement.
De son côté, Stéphane Barré, ne manquait pas de rappeler le fort partenariat entre la Ville et la Caf. «Si les activités pratiquées par les jeunes bénéficiaires sont essentiellement sportives nous souhaitons également les étendre aux activités de loisirs ou culturelles.
A Oissel-sur-Seine, nous sommes très attachés à la politique en direction des jeunes pour permettre le sport et la culture pour tous avec notamment l’application de tarifs modérés. Les contrats partenaires jeunes sont donc une action complémentaire à celles menées par la ville."
Les contreparties touchent le développement durable et la solidarité. En effet, il a été demandé aux jeunes bénéficiaires de collecter les bouchons qui seront remis à l’association Bouchons 276. Avec cette collecte ils font à la fois un geste écologique puisque les bouchons sont recyclés et solidaire, cette association achetant des fauteuils pour handicapés.

LES CPJ EN CHIFFRES

  • - 634 contrats depuis 2005
  • - 84 contrats pour la saison 2014/2015 dont 24 nouveaux contrats
  • - 58 familles concernées
  • - Les CPJ touchent 60,71% des 6-10 ans, 26,19% des 11/13 ans, 11,9% des 14/16 ans et 1,9% des 17/19 ans.
  • Participation de la ville et de la Caf 3874€ chacune.