Vous êtes ici : Accueil / La mairie / Actions d'élus / Le contournement Est de Rouen

La mairie

Le contournement Est de Rouen

Retrouvez ici la dernière intervention de Stéphane Barré lors du Conseil de la Métropole Rouen Normandie.

Qu’est-ce que le projet de Contournement Est de Rouen ?

  • Un serpent de mer dont il est question depuis plus de 40 ans
  • Une liaison autoroutière reliant l’A13 à l’A28 en contournant Rouen par l’Est avec pour objectif de délester le centre de Rouen d’une grande part du trafic camion
  • Un tracé de 42km sur 2x2 voies
  • Un investissement de 886 millions d’euros à plus d’un milliard (selon les estimations), supporté pour moitié par l’Etat et les collectivités territoriales et pour moitié par un concessionnaire privé
  • Une autoroute à péage
  • 20 000 à 30 000 véhicules/ jour
  • L’intégration d’une «virgule» reliant le sud de l’agglomération rouennaise par un raccordement à la rocade Sud (RD18E) au niveau du rond-point des Vaches, avec création d’un viaduc (530m de long et 14m de haut) permettant à l’ouvrage de passer au-dessus des voies ferrées
  • Début des travaux en 2020 et mise en service prévue en 2024.

Accédez à :

L'ENQUÊTE PORTANT SUR LE PROJET DE CONTOURNEMENT EST DE ROUEN

Ouvert par la Commission d’Enquête, ce registre sera clos le 11/07/2016 à 15:45

En 2005, après consultation, les assemblées territoriales concernées s’étaient prononcées en faveur d’un tracé pour le Contournement Est de Rouen. En octobre 2012, le Préfet annonçait un autre tracé. Les maires des communes touchées par ce nouveau tracé ont demandé auprès de la Commission nationale du débat public qu’une nouvelle concertation soit lancée. La décision de cette commission est sans appel il n’y aura qu’une consultation sous l’égide d’un garant. Face à ce manque de démocratie, les 16 communes concernées se sont constituées en association (Acces : Association de communes pour un Contournement Est soutenable)

A ce sujet Stéphane Barré, maire, s'exprimait dans le journal municipal du 6 juin 2016 :

Un projet qui pour nous, élus d’Oissel, est un nonsens en termes de développement économique, un non-sens humain pour tous les habitants situés sur le tracé qui subiront le passage des 30 000 véhicules par jour dont 5 700 poids lourds. La pertinence d’un contournement de l’agglomération est nécessaire. Nous regrettons simplement que des solutions moins onéreuses ne soient pas trouvées, que des choix de transport par rail ou par voie fluviale ne soient pas priorisés, que le simple fait de détruire 600ha de terres agricoles ou de bloquer la création, comme à Oissel, d’une zone d’activité économique avec des entreprises employant plusieurs centaines de salariés ne soit pas un motif suffisant pour modifier ce tracé !
Alors qu’un plan d’économie vise à réduire de 50 milliards la dépense publique, dont
11 milliards à la seule charge des collectivités locales, est-il raisonnable d’envisager un projet de plus d’1 milliard d’Euros pour 41 kilomètres d’autoroute à péage ? Il nous paraît inconcevable de proposer un tel projet de liaison A28-A13 qui ne prend pas en considération l’environnement, la sécurité des usagers, la santé, les modes de déplacement futurs… Un projet qui est contraire aux engagements du Grenelle de l’environnement et qui nous amène à militer au sein de l’association Acces, aux côtés de personnalités politiques locales de toute obédience, avec les élus des communes concernées par ce tracé de l’Eure et de la Seine-Maritime. Depuis plus de deux ans, notre mobilisation a déjà permis la reprise de la concertation publique sur ce contournement qui risque de modifier notre quotidien pour de longues décennies. A mes côtés, aux côtés de Thierry Foucaud, Sénateur et des élus municipaux rassemblés, je vous invite nombreux à vous mobiliser.
d’Oissel-Hebdo.

Retrouvez tous les articles parus dans le journal municipal, le premier numéro du magazine d'Acces, la brochure éditée par la ville de Saint-Etienne-du-Rouvray et l'enregistrement sonore du débat public du jeudi 12 juin au Palais des congrès dans les cartouches situés ci-contre.

Conseil municipal du 31 mars 2016

Une motion sur le contournement est

UNE MOTION ADOPTÉE A L’UNANIMITÉ
Motion de la ville d’Oissel-sur-Seine
Ouverture de l’enquête publique préalable à la déclaration d’utilité publique du projet de contournement Est de Rouen Liaison A 28 – A13
Du 12 mai au 12 juillet 2016 se tiendra l’enquête publique préalable à la déclaration d’utilité publique du projet de contournement Est de Rouen.
Le conseil municipal d’Oissel-sur-Seine souhaite réitérer ce jour les réserves majeures soulevées par la ville à l’occasion de sa contribution lors de la concertation publique menée en 2014 et qui demeurent encore à ce jour sans réponse.

Ces dernières ont été consolidées par l’avis de délibéré adopté le 3 février 2016 dans le cadre de la procédure menée par l’Autorité environnementale et dans lequel il est notamment souligné que :
- les gains attendus en termes de... lire la suite de l'article

 

Vendredi 13 mai 2016

NON AU TRACE QUI POLLUE, QUI ENGAGE LES POPULATIONS FINANCIEREMENT…

«Restons mobilisés» est le mot d’ordre des élus locaux sur le projet du Contournement Est. Rappelons qu’un tracé avait été discuté et arrêté en 2005. Quelques années plus tard, coup de théâtre : un autre tracé est annoncé qui ne correspond pas à celui validé par les populations, les élus… aux termes d’une concertation. Depuis, les élus se sont mobilisés. Ils se sont constitués en association regroupant des villes de toutes obédiences politiques. S’ils ne sont pas opposés au projet de Contournement Est, ils ne sont pas d’accord sur le tracé imposé aujourd’hui et ce pour des raisons démocratiques d’abord, financières, et surtout, ils pointent les dangers de celui-ci sur la qualité de l’environnement, les incidences sur l’économie, la santé. Une nouvelle étape de ce projet va commencer avec l’enquête publique, du 12 mai au 11 juillet. Il est important que les Osseliens se mobilisent avec leurs élus pour exprimer leur mécontentement.

lire la suite de l'article

Les réserves majeures concernant ce tracé

  • Une source d’importantes nuisances pour les populations à hauteur du rond-point des Vaches : pollution de l’aire, bruit
  • Un non-sens en termes de développement durable :
  • priorité au tout camions/automobiles au détriment du fret ferroviaire et fluvial et du développement des transports en commun
  • Une aberration économique que les citoyens paieront au moins trois fois via leurs impôts lors de la réalisation du projet, au péage et chaque année lorsque les collectivités locales devront verser une subvention d’équilibre au concessionnaire
  • Une barrière dans le paysage avec un viaduc de 14m de haut qui débouchera au rond-point des Vaches alors que l’Etat a toujours refusé d’envisager un passage souterrain
  • Un frein au développement industriel sur Seine sud et, au contraire, une invitation à accueillir des activités, liées à la logistique, peu créatrices d’emplois
  • Une décision dont la légitimité démocratique peut être mise en cause : le tracé actuel – retenu par l’Etat – n’a jamais été discuté avec les populations, lors du débat public mené en 2005
  • Un projet qui pourrait ne jamais remplir les objectifs pour lesquels il voit le jour : être en capacité de détourner le transit de camions de Rouen

réunion publique

Mardi 24 mais, ce sont plus de 300 Osseliens et Stéphanais qui se sont rendus à la réunion publique organisée dans l’amphithéâtre de l’Esigelec. Accueillis par les élus et des responsables associatifs des deux villes, les Osseliens pouvaient, avant de rentrer dans la salle, consulter une exposition sur la réalité du projet. Panneaux qui seront exposés, dès cette semaine, au service Communication. Une brochure reprenant cette exposition était également distribuée aux participants. Heureusement car, dans la présentation du projet faite par les experts de la Dreal (Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement), aucune simulation concernant Oissel et Saint-Etienne n’était présentée. Lire la suite

Etude des villes

relative au projet de contournement est de rouen présentée lors du conseil municipal extraordinaire du 23 juin 2016

L'Expo conçue par Oissel et St Etienne

Les articles parus dans Oissel Hebdo

ACCES magazine

Association des communes pour un contournement est soutenable