Vous êtes ici : Accueil / Découvrir Oissel / Oissel, la sportive

Découvrir Oissel

Oissel, la sportive

Ce n’est pas un hasard si la ville d’Oissel-sur-Seine a la réputation de ville sportive et si elle rayonne au-delà de ses frontières par ses résultats, ses équipements… C’est le fruit d’une véritable politique sportive menée depuis de nombreuses années.

Comme le souligne Stéphane Barré, maire «Le sport est un facteur d'intégration et noblement populaire contre la délinquence. En période de crise économique et d’accroissement des inégalités se pose la question des moyens donnés au sport dans notre pays et l’accès pour tous aux pratiques physiques et sportives. A Yvan Lebret, adjoint chargé du sport et de la vie associative d'ajouter : "A Oissel-sur-Seine, nous considérons le sport comme un droit et nous mettons tout en œuvre pour rendre celui-ci efficient. Car le sport participe à l’éducation, la citoyenneté, la solidarité, l’intégration et l’émancipation des personnes sans oublier le dépassement de soi, la santé et le bien-être ou le mieux-être."
"C’est pourquoi, nous offrons un panel d’activités sportives le plus large possible pour toucher le plus grand nombre», s'accordent à dire Stéphane Barré et Yvan Lebret.

Des équipements sportifs de qualité et des partenariats

Comment cette politique du sport pour tous se traduit-elle ? Dans un premier temps la ville dispose de nombreuses structures sportives. Elle recense 63 équipements (soit un équipement sportif pour 183 personnes) ce qui la place en tête des villes de Seine-Maritime. «Notre volonté est de poursuivre la mise aux normes de ces bâtiments en termes d’accessibilité pour les personnes en situation d’handicap afin de respecter le maître-mot «le sport pour tous», souligne Yvan Lebret, adjoint chargé du sport et de la vie associative. Et notre objectif est de mutualiser ces équipements pour optimiser leur occupation et répondre à toutes les demandes des associations, des Osseliens. Nous pouvons compter également sur de nombreuses associations (24 au total) qui par le biais de leurs bénévoles offrent une grande diversité de disciplines sportives que ce soit dans le sport collectif, le sport individuel, le sport d’opposition, d’adresse, d’expressions artistiques, de remise en forme, de compétition ou de loisirs… Nous apportons un soutien financier, logistique et matériel à ces associations ce qui permet de réduire le coût des cotisations aux adhérents. Soulignons à cette occasion l’implication quotidienne des bénévoles, sans qui le tissu associatif osselien ne serait pas aussi dynamique et actif. Les bénévoles sont l’âme même du club en instaurant des valeurs et un cadre de vie et favorisent le lien social. Nous en profitons pour les remercier. Enfin, la ville développe un partenariat avec la Caisse d’allocations familiales qui permet à des familles de bénéficier d’une prise en charge de la cotisation ou de l’équipement pour la pratique d’un sport", explique par  ailleurs Antony Boucher. Depuis 2005, 642 Osseliens ont bénéficié de ces contrats partenaires jeunes.

Le sport, un outil d’éducation

«Notre objectif est d’utiliser le sport comme un outil, rappelle Yvan Lebret, adjoint. C’est pourquoi, la ville met à disposition l’ensemble de ses structures aux différentes écoles. Chaque semaine des créneaux horaires sont réservés aux équipes éducatives des écoles maternelles, élémentaires et du collège pour la pratique sportive. Ainsi par exemple, la volonté municipale est que chaque élève, à la fin du cycle primaire, sache nager. A Oissel-sur-Seine, ce sont près de 1200 élèves qui fréquentent la piscine municipale pour l’initiation à la natation, encadrés par les maîtres-nageurs sauveteurs de la ville. De plus, le service des Sports organise avec l’Education nationale, auxquels s'ajoute l'association Oissel athlétisme club, des manifestations en direction des élèves. Ainsi, nous retrouverons cette année à la piscine municipale «l’aquathlon». Le "maternathlon" sera de nouveau organisé cette année en collaboration avec le collège Jean-Charcot. Un partenariat entre la ville, le CMSO Football, l’Education nationale et la Ligue de Normandie de football, permet la mise en place d’une «classe foot» au collège. Si les élèves bénéficient d’un aménagement d’horaires pour participer aux entraînements de football ils s’engagent à une scolarité exemplaire. Enfin, dans le cadre de l’application de la réforme des rythmes scolaires, la ville a mis en place un nombre important d’activités de loisirs et sportives. Ainsi, le jeudi après-midi ou sur le temps périscolaire du midi, les jeunes Osseliens peuvent s’adonner gratuitement à diverses activités de découverte sportives.  Ils sont encadrés pour cela par des animateurs spécialisés et diplômés.

Des vacances sportives

Autre façon d’appliquer une politique «du sport pour tous», la ville a mis en place des activités sportives durant les vacances scolaires ; Oissel sport et l’Eté sportif. Ainsi, explique Antony Boucher, durant les petites vacances, les jeunes Osseliens de 6 à 18 ans peuvent pratiquer gratuitement l’activité de leur choix selon un programme établi par le service des Sports. Ils peuvent ainsi découvrir une activité.  A noter que c’est ainsi par exemple que Sébastien Vérel a découvert le billard. Depuis il s’est inscrit au Billard club d’Oissel et figure parmi les élites puisqu’il a disputé en janvier dernier les championnats de France cadets et s’est qualifié pour les championnats d’Europe. Il anime d’ailleurs l’atelier billard dans le cadre d’Oissel sports. Nous soulignons à cette occasion que la volonté municipale est aussi d’accompagner les jeunes Osseliens dans leur parcours sportif et de les amener au sport de haut niveau. Nous avons encore l’exemple du jeune Tarek Nkoukou qui a intégré l’Institut national du sport en athlétisme, insiste Yvan Lebret, adjoint. Et durant l’été, la ville propose dans le programme des vacances l’opération «Eté sportif ». Répartis par tranche d’âge, les jeunes Osseliens s’adonnent à des activités sportives et de loisirs qu’ils choisissent à la semaine. L’objectif étant qu’ils passent des vacances à la carte. Enfin, dans le cadre de la politique de la ville, la municipalité a mis en place l’opération «Parents soyez sport » pour permettre aux adultes dont les enfants fréquentaient les structures municipales pendant les vacances de pouvoir eux aussi bénéficier d’activités de découverte, de remise en forme au stade et à la piscine municipale. Malheureusement, en raison des importantes baisses des dotations de l’Etat dans ce domaine, l’opération risque de ne pas être pérennisée, soulignent Yvan Lebret et Antony Boucher.

Oissel-sur-Seine, terre d’accueil de manifestations d’ampleur

Par la qualité de ses structures et de ses associations sportives, Oissel-sur-Seine est souvent sollicitée pour l’organisation ou l’accueil de manifestations d’ampleur. Ainsi, en 2014, l’association Oissel athlétisme Club et la ville ont organisé les championnats départementaux de cross et la finale académique UNSS de cross. En mars 2016, Oissel-sur-Seine accueillera la coupe du Monde UNSS de handball.  Et en janvier 2017, elle a été choisie comme site d’entraînement pour le championnat du monde de handball FFHB.

Des équipements sportifs de qualité

  • Une piscine municipale avec un bassin de 25m découvrable et un bassin d’initiation, un espace détente avec sauna. La piscine peut accueillir les personnes à mobilité réduite (fauteuils roulants, chaise de mise à l’eau, vestiaires et douches spécifiques, rampes d'accès...)
  • Un stade de football avec 5 terrains, 12 vestiaires, 2 clubs-house, une piste d’athlétisme de 400m, une aire de saut et un parcours santé, un skatepark et des courts de tennis extérieur
  • Un complexe sportif avec une salle multisport (handball, basket ball, futsal, badminton) un dojo de karaté, un dojo de judo et une salle de musculation
  • Des courts de tennis extérieurs et intérieurs
  • La salle Jean-Jaurès pour la pratique du basket ball, du futsal et du handball
  • La salle Bernard-Hue pour la mise en place de tous types d’activités gymniques
  • Le gymnase Louis-Pasteur principalement réservé à la pratique du tennis de table
  • Une salle de billard français
  • Des équipements en libre accès : les terrains multisports dans différents quartiers de la ville : Les Marronniers, les 3 cités, les Oiseaux-Vosges, les Violettes, Donat-Agache et le Bras Saint-Martin, le parcours santé et le skatepark au stade municipal, le boulodrome sur les quais de Seine et aux 3 cités.

Le sport en chiffres

  • 3 092 licenciés (60% d’hommes, 40% de femmes dont 40% de jeunes de moins de 18 ans),
  • 26% de la population osselienne sont licenciés dans un club. A cela s’ajoutent ceux qui pratiquent le sport loisir : cyclisme, VTT, natation, activités aquatiques proposées à la piscine municipale (dont 6500 entrées par an pour la pratique de l’aquagym),
  • 63 équipements sportifs,
  • 24 associations sportives,
  • Plus de 40 sports différents proposés.

Oissel parmi l'élite

La ville rayonne également au-delà de ses frontières par ses résultats sportifs. Elle recense :

  • Une équipe de handball actuellement classée 2e en Nationale 1
  • Une équipe de football en CFA2 depuis 1998
  • L’équipe 1re de basket, actuellement 1re du championnat d’excellence régionale est en position pour remonter la saison prochaine en Nationale 3
  • Plusieurs titres au Billard : champion de France cadets de billard, champion de France en jeux de série, une 5e place au championnat du monde
  • 14 titres de champions de France de musculation
  • Un titre de championne de France en Step

Sans oublier les nombreux titres au niveau départemental, régional en judo, karaté, athlétisme…